L’aventure du car wash le dimanche ou la galère du dimanche….

zaWash vient tout simplement là où se trouve votre Titine.

Pour l’extérieur, souvent vous allez au tunnel de lavage ou au self-service parce que pour à peine dix balles vous pensez que votre voiture est propre. Vous avez presque raison mais pour presque dix balles les rouleaux ont rayé votre peinture, vous avez gaspillé près de 350 litres d’eau et fait une croix sur des activités beaucoup plus croustillantes de votre vie.

Une fois terminé le voyage surréaliste dans les rouleaux, vous faites la queue à l’aspirateur, vous savez près de la poubelle, celui qui aspire à peine plus d’une mouche. Vous regardez à gauche et à droite pour voir si quelqu’un vous regarde avant de taper les tapis à la main, contre la poubelle, vu qu’ils vont dégager une poussière monstrueuse. Vous avez honte de vous rendre compte que vous avez trouvé près de deux francs dans les sièges. Et deux francs c’est la pièce que vous avez mis dans la machine et hop dans dix secondes en plein effort, vous allez maudire le fabricant d’aspirateur qui n’a pas jugé utile de vous alerter que la session va expirer.

Et puis vous allez nettoyer le pare-brise et le tableau de bord avec le pshitt de la maison et dix ou douze mètres de papier cuisine pour essayer de ne pas laisser de traces. Et encore et encore.

Et après il reste des taches, des tas de taches sur les sièges mais vous vous dites que vous n’avez aucune idée mais que ça fait déjà 2 h que vous avez quitté la maison.

Jusqu’à la prochaine….